A retenir sur la RT 2012

Même si le garant de la conformité de votre future maison à la RT 2012 est le maître d’ouvrage, il est fortement conseiller aux futurs propriétaires occupants ou non, de connaître les grandes lignes de cette nouvelle norme de construction.

La réglementation thermique RT 2012 des bâtiments neufs a pour objectif de : « mieux construire pour consommer moins d’énergie tout en améliorant le confort des occupants ».

Même si le garant de la conformité de votre future maison à la RT 2012 est le maître d’ouvrage, il est fortement conseiller aux futurs propriétaires occupants ou non, de connaître les grandes lignes de cette nouvelle norme de construction.

En premier lieu, vous devez savoir que la RT 2012 s’applique aux bâtiments neufs : bâtiments tertiaires publics et privés, aux constructions en zone ANRE et aussi à l’ensemble des constructions résidentielles à usage d’habitation (immeubles collectifs ou maison individuelle).

Les 3 points fondamentaux de cette norme énergétique

  • La RT 2012 prend en compte la consommation énergétique du bâtiment dans le but de la réduire.
  • La RT 2012 valorise la qualité de conception du bâtiment et son isolation.
  • Dans le résidentiel, la RT 2012 impose la généralisation de la production d’énergie renouvelable.

La RT 2012 impose l’implication du maître d’ouvrage par l’établissement d’une attestation de prise en compte de cette norme lors de la demande de permis de construire, puis ensuite, lors de l’achèvement des travaux. Le maître d’ouvrage doit donc pouvoir fournir le récapitulatif d’étude thermique du bâtiment durant les 5 années suivant l’achèvement des travaux. Peuvent le réclamer pour le consulter : tout acquéreur, toute personne chargée d’attester de la conformité du bâtiment à RT 2012, ou d’établir un DPE, ou encore tout contrôleur chargé de vérifier l’application des normes de construction.

L’objectif de la nouvelle norme RT 2012 est de limiter la consommation en énergie primaire des nouvelles constructions à 50 kWhEP/m2/an.

Pour l’atteindre, des exigences de résultats mais aussi de moyens doivent être respectées par les différents corps de métiers agissant dans le cadre de la construction et l’équipement du logement.

La nouvelle réglementation thermique RT 2012 introduit 3 exigences de performance globale dans la construction des maisons individuelles

Les 3 exigences de performance globale à connaître :

Exigence 1 : Le BBio, efficacité énergétique du bâti L’indice BBio (Bilan Bioclimatique du Bâtiment) permet de déterminer l’efficacité énergétique de la construction imposée par la réglementation RT 2012. Outre les équipements utilisés, les nouvelles constructions doivent être performantes afin d’optimiser les besoins de chauffage, climatisation, et éclairage. L’isolation thermique, l’étanchéité de l’enveloppe, l’inertie de la structure, le rôle et l’orientation des baies vitrées pour les apports d’énergie solaire et de lumière naturelle, sont autant de critères valorisés dans le calcul du BBio.

Exigence 2 : Le TIC, confort d’été dans les bâtiments Mis en place avec la RT 2005 et conservé en 2012, la TIC (Température Intérieure Conventionnelle) exprime le niveau de température ambiante obtenu en été par jour de forte chaleur. La qualité de construction joue à nouveau un rôle primordial dans l’isolation de l’habitation en cas de températures élevées. Le critère de la TIC est également dépendant de la localisation géographique, l’altitude, l’orientation, l’inclinaison et l’exposition à une zone de bruit de la construction.

Exigence 3 : La CEP, consommation conventionnelle d’énergie primaire La performance des équipements énergétiques est une nouvelle exigence de la RT 2012. La Consommation d’Energie Primaire (CEP) ne doit ainsi pas dépasser la moyenne de 50 kWhep/m²/an. Ce niveau est calculé selon la localisation géographique, l’altitude, la surface et le type d’usage du bâtiment, ainsi que la quantité de gaz à effet de serre qu’il émet. Le choix des équipements de chauffage, de climatisation, d’eau chaude sanitaire, ou encore d’éclairage, devient ainsi primordial.

La RT 2012 impose également des exigences de moyens et invite les futurs occupants à être toujours informés sur la consommation d’énergies mesurées ou estimées de leur logement neuf.