Rechercher

RE 2020

Retrouvez les principales caractéristiques de la RE 2020

Une RE 2020 plus exigeante et plus aboutie que la RT 2012

La nouvelle réglementation RE 2020 s’articule dorénavant autour de 3 axes essentiels, avec un ensemble de nouveautés entraînant une redistribution des solutions thermiques aussi bien en maison individuelle qu’en logement collectif. Elle définit de nouveaux seuils réglementaires en termes d’efficacité énergétique, de décarbonation et de confort estival. Ces exigences s’articulent autour de 3 grands axes : Energie, Emissions de gaz à effet de serre et Confort d’été.

Efficacité énergétique

La RE 2020 se caractérise par :

  • Le renforcement des exigences de conception du bâti à travers le besoin bioclimatique (Bbio) et de consommation en énergie primaire (Cep)
  • Une exigence sur la Cep non renouvelable (Cep,nr), ne prenant pas en compte les EnR comme le bois ou la part renouvelable des réseaux de chaleur, incitant les concepteurs à remplacer les énergies fossiles et effet Joule par des EnR, avec un garde-fou sur la Cep totale.
  • La suppression de la dérogation en logement collectif concernant la consommation d’énergie primaire présente dans la RT 2012
  • La prise en compte d’un nouvel usage de Déplacements (ascenseurs, escalators, parkings) en plus des 5 usages initiaux (Chauffage, Climatisation, Eclairage, ECS, Auxiliaires).

Par rapport à la RT 2012, la RE 2020 priorise la sobriété énergétique en exigeant un effort conséquent sur le Bbio lié à la conception du bâti, de l’ordre de 20 à 30 %, ainsi qu’un effort sur la consommation d’énergie primaire de l’ordre de 20 %. Les seuils moyens d’exigences à respecter (avant modulation selon la surface et la zone climatique…) diffèrent, que ce soit en maison individuelle ou bien en logement collectif.

Décarbonation

La RE 2020 introduit un nouveau pilier lié à :

  • Des exigences nouvelles sur les émissions de gaz à effet de serre (Eges) du bâtiment, en énergie et en produits de construction sur le cycle de vie du bâtiment


Sans comparer avec la RT 2012, le seuil d’émission carbone ICénergies (Impact Carbone énergies) privilégie le recours aux énergies renouvelables et aux systèmes décarbonés

Les seuils ICcomposants (Impact carbone composants) sont progressifs pour laisser le temps à la filière de s’adapter à l’utilisation de matériaux biosourcés pour baisser l’Impact Carbone du bâtiment dans sa globalité.

Confort d’été

La RE 2020 tient compte de façon plus réaliste de la caractérisation du confort via :

  • Une exigence nouvelle sur le confort d’été en degré-heures DH, avec une pénalisation en fonction du niveau d’inconfort.


Le seuil de degré-heures DH, caractérisant le cumul du nombre d’heures d’inconfort estival (pour une température d’inconfort moyenne de 26 à 28°C le jour) sur une année, incite les constructeurs à optimiser la conception du bâti et à compenser l’inconfort par un système de climatisation, bien que l'approche forfaitaire soit souvent moins pénalisante que la prise en compte de l'impact du système de climatisation.