Tendances : Comment les responsables d'études de marché voient-ils le secteur de la construction ?

Comment les responsables d'études de marché voient-ils le secteur de la construction ?

Ces dernières décennies, des évolutions fulgurantes ont été constatées dans le domaine de la construction. De nouveaux matériaux et des avancées techniques considérables ont permis des designs et des formes des plus innovants. Les chercheurs tournés vers l'avenir s'accordent à dire que les grandes tendances internationales, à savoir l'« urbanisation », la « démographie », la « mobilité », l'« énergie », les « ressources » et l'« individualisation » aboutiront à une révolution de nos produits, de nos villes, de notre communication et, par conséquent, aussi des défis à relever par le secteur de la construction. Or, plus nous nous familiariserons avec ces aspects, mieux nous serons à même de mettre au point des processus dynamiques. A cet égard, les orientations prises aujourd'hui par les architectes et les bureaux d'études renseignent les responsables d'études de marché en ce qui concerne les développements à venir dans le secteur de la construction.

En matière de construction, l'objectif consiste toujours à améliorer les bâtiments existants et à proposer les bâtiments de demain, car ils sont utilisés en moyenne pendant une centaine d'années. Les bâtiments dont la construction est prévue aujourd'hui seront achevés au mieux l'année prochaine et au plus loin dans 2 ans et auront éventuellement un impact sur la vie de leurs habitants pour les trois générations à venir. Indépendamment du fait que les projets de construction impliquent une nouvelle vision de l'urbanisme, de nouvelles structures ou la rénovation de bâtiments existants, il incombe toujours aux architectes et aux planificateurs de savoir exactement aujourd'hui ce dont demain sera fait. Les bâtiments et les structures doivent être flexibles pour pouvoir s'adapter aux évolutions de la société ainsi qu'aux développements économiques et écologiques. En quoi consisteront exactement ces défis à venir ? Quels paramètres affecteront le domaine de la construction ? Les responsables d'études de marché internationales tentent actuellement à étudier ces tendances le plus fidèlement possible.

Plus les architectes et les bureaux d'études maîtriseront ces aspects du futur, mieux ils seront équipés pour se préparer dès aujourd'hui aux défis de demain. Les agences spécialisées dans les études de marché internationales fournissent des renseignements sur la situation actuelle, les tendances et les développements économiques dans différents pays. Voici un récapitulatif de certaines des dernières découvertes du secteur de la construction* :

(*Toutes les informations suivantes se fondent sur les récapitulatifs du Baromètre européen de l'Architecture d'Arch-Vision (www.arch-vision.eu))

Développement du secteur de la construction en Europe

Développement du secteur de la construction en Europe

Dans plusieurs pays européens (notamment en Europe de l'Ouest), le secteur de la construction a été ébranlé ces dernières années. En Italie, en Espagne et en France, plus particulièrement, aucune amélioration de la situation n'est envisagée pour l'année 2015. Conformément aux prévisions, une reprise du secteur de la construction devrait être observée en Espagne en 2016. L'Italie et la France, quant à elles, ne devraient pas se sortir de la crise avant 2017. Les améliorations les plus probantes pour le secteur de la construction dans les deux ans à venir devraient concerner la Grande-Bretagne et la Pologne, suivies par l'Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique.

Des solutions économes en énergie

Les technologies économes en énergie apparues sur le marché ces dernières années, telles que les solutions de récupération de chaleur, les pompes à chaleur, les éclairages à LED et le photovoltaïque, qui pour certaines ont peiné à se faire accepter, seront amenées à pénétrer le marché de manière considérable dans les années à venir. Ce développement ainsi que les innovations qui en découleront dans le domaine du sanitaire/du chauffage/de la climatisation ne seront possibles que si l'élan nécessaire est donné. Il en va de même pour l'utilisation rationnelle de l'énergie et des énergies renouvelables. Les maitres d'oeuvres européens attendent des évolutions majeures dans les cinq ans à venir, particulièrement dans le domaine de la technologie de chauffage, le principal point d'intérêt étant l'amélioration du nombre d'installations de pompes à chaleur et de systèmes de récupération de chaleur. En Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie, en Belgique et en Pologne, l'utilisation de systèmes de chauffage par le sol sera également plus répandue. Une autre tendance émerge déjà aux Pays-Bas où une utilisation plus fréquente des systèmes de rafraîchissement par le sol est prévue.

Fournisseurs de systèmes préférés

Les offres qui simplifient la vie et le travail sont bien accueillies, par exemple les solutions complètes proposées par les fabricants de matériaux et de produits de construction. D'après une enquête récente menée à bien en septembre 2014, les architectes de huit pays européens ont affirmé qu'ils préféraient les fabricants proposant des solutions complètes, plutôt que des produits uniques. Ce qui surprend plus particulièrement, c'est l'augmentation de cette préférence en Grande-Bretagne, en Espagne et en Pologne, par exemple, de près de 20 % par rapport à l'année précédente. Cette tendance devrait se maintenir dans tous les pays dans les années à venir. Les fabricants se préparent déjà à faire face à ce changement en renforçant leur offre de solutions globales.

Tendance du marché : l'impression 3D

Les maisons imprimées, une illusion ? Elles sont pourtant bien réelles. La Chine, les États-Unis et les Pays-Bas sont les principaux pays pionniers en matière de développement de bâtiments à l'aide d'imprimantes 3D. Une entreprise chinoise s'est déjà vantée, début 2014, d'avoir imprimé des maisons entières en l'espace de 24 heures. Ces maisons de taille relativement réduite, de plain-pied, ont été fabriquées à partir de matériaux de construction recyclés. Leur impression a coûté moins de 5 000 dollars. Même s'il ne s'agit pas de solutions totalement convaincantes, les architectes espèrent néanmoins que la nouvelle technologie 3D aura une influence considérable sur l'industrie de la construction à l'avenir. Les fabricants de produits de construction mènent déjà à bien des recherches sur des concepts pour l'utilisation de cette nouvelle technologie.