Réduisez votre facture énergétique

Changer ou améliorer votre système de chauffage et d'eau chaude

Remplacer votre ancien matériel pour économiser ?

Les chaudières de plus de 15 ans consomment beaucoup trop. À l’époque, les pertes dues au refroidissement, à l’échauffement et au rayonnement étaient légion. Une partie de la chaleur part également dans la cheminée. Ces vieilles générations de chaudière, qui sont encore aujourd’hui souvent en fonction, ont un rendement d’à peine 88 %.

Mais depuis la crise énergétique des années 80, des chaudières haut rendement atteignent des rendements de l’ordre de 92 %.

Aujourd’hui, avec les dernières chaudières à condensation, on obtient un rendement de 109 %.

Une chaudière à condensation récupère en effet la chaleur des gaz de combustion et la réinjecte dans le circuit, ce type de chaudière obtient donc un rendement plus haut qu’une chaudière classique où cette chaleur est perdue.

En outre, une chaudière à condensation dispose aussi d’un brûleur modulant qui s’adapte automatiquement au besoin en chaleur et qui consomme donc seulement ce qui est nécessaire.

Le remplacement d’une chaudière par une chaudière à condensation peut donc vous faire économiser jusqu’à 35 % sur votre facture d’énergie.

Pour un ménage moyen, cela signifie une économie de l’ordre de 500 €. Si en plus vous combinez cette chaudière à condensation avec un système de production d’eau chaude à énergie solaire, vous pouvez réduire vos coûts de production d’eau chaude de 60 % !

Une chaudière à condensation, murale ou au sol, optimise ses performances qu’en association avec une bonne régulation.

La condensation des gaz des brûlés en sortie de chaudière est optimum lorsque la température du retour chauffage est basse.

Une régulation en fonction de la température extérieure permet d’adapter au mieux la température de départ chauffage, en fonction du type des émetteurs (plancher, radiateurs …) et de la saison. La température du retour chauffage est ainsi maintenue basse, la plus grande partie de l’année.

Les chaudières et régulateurs Vaillant communiquent en permanence, via eBUS, pour tirer le meilleur parti de la modulation de puissance du brûleur et de la récupération d’énergie des gaz brûlés.